L'intellect attire des calories supplémentaires

Vous êtes-vous déjà demandé quel effet le travail mental a sur notre silhouette, sur la quantité de calories que nous consommons et sur ce que nous avons envie de manger ? Un scientifique de l'Université Laval, au Canada, a décidé de faire une expérience spéciale simplement pour établir l'effet du travail mental sur l' appétit et les calories consommées. Les résultats en ont valu la peine.

Travail mental et calorie: Expérience

Au cours de l'expérience, les scientifiques ont enregistré la quantité de nourriture consommée par les élèves lors de trois types d'activités: se reposer en position assise, lire et travailler avec des tests de mémoire et d'attention assistés par ordinateur.

Résultats de l'expérience en calories

Une fois que les participants étaient prêts avec leur «activité» qui avait duré pendant 45 minutes, on leur a proposé de prendre une collation à la cafétéria. Il s'est avéré que les étudiants en «lecture» en ont consommé 203, tandis que les étudiants testés - 253 calories supplémentaires par rapport à ceux qui se reposaient. Assez intéressant, la quantité d’énergie utilisée par les lecteurs et les étudiants testés n’augmente que de 3 calories seulement.

Le travail mental augmente l'appétit et stimule la consommation d'aliments riches en calories.

Le glucose est la clé pour consommer des calories supplémentaires

Les scientifiques pensent que cela est dû au fait que le cerveau utilise uniquement du glucose , de sorte que lorsque nous travaillons mentalement, cette substance s'épuise beaucoup plus rapidement. En fait, l'organisme peut obtenir un supplément de glucose de son propre stockage, mais préfère ne pas prendre ce risque et simplement obtenir les sucres nécessaires des aliments , surtout s'ils sont disponibles. Le pire est qu'une fois le travail mental terminé, les calories supplémentaires sont stockées dans votre corps et, malheureusement, pas dans notre cerveau, notent les scientifiques.